Dordogne Périgord : Hébergements de vacances en Dordogne Périgord (hotel, camping, gite, chambre d'hotes)
Création Lambert
RECHERCHE :  
Site internet professionnel à moindre frais
  .: La Dordogne
    Infos générales
Les 557 communes
Situation générale
Carte touristique
Découpage administratif
  .: Nos Rubriques
    Hébergements de vacances
Sites touristiques
Activités et loisirs
Vignobles
Gastronomie
Artisanat
  .: Nos Dossiers
    Etapes Gourmandes
 La Dordogne en vidéo
 Visites virtuelles (360°)
 La Dordogne en ballon
La Dordogne vue du ciel
Châteaux en Dordogne
Bastides en Périgord
Périgourdins célèbres
Villes et villages
Vignoble Bergeracois
Les Eyzies et la Préhistoire
Truffe du Périgord
Noix du Périgord
Batellerie sur la Dordogne
Faune du Périgord
Le Camp du Sablou
Eugène Le Roy
  .: Notre Sélection
    Hébergements
Tourisme
Loisirs
Gastronomie
Divers
  CDT
  Club hotelier du Pays de Sarlat
  .: Outils
    Météo
Devenir adhérent
Quelques liens
Qui sommes-nous ?
Nous contacter
Crédits
Droits d'auteur
Responsabilité
Accueil
Découvrez notre partenaire : Pays des Bastides

ACCÈS ADHÉRENTS
Identifiant :
Mot de passe :

 
Dordogne-Perigord.com :
Périgueux, Bergerac, Sarlat, Nontron, Brantôme, Thiviers, Excideuil, Ribérac, Hautefort, Montpon-Ménestérol, Saint-Astier, Mussidan, Vergt, Terrasson, Thenon, Montignac, Le Bugue, Issigeac, Beaumont du Périgord, Sigoulès, Eymet, Monpazier, Lalinde, Les Eyzies, Le Buisson de Cadouin, Monbazillac, Montignac, Beynac, La Roque Gageac, Domme, Saint-Cyprien, Belvès, Villefranche du Périgord...
   
  Une réalisation Création Lambert
   

Le Vignoble Bergeracois > L'AOC Monbazillac

To see this page, turn off the pop-up blockerLes 13 appellations
du vignoble bergeracois
L’AOC Monbazillac

Découvrez les producteurs de Monbazillac
Il est issu d'un terroir aux sols argilo-calcaires de 3 600 hectares établi sur cinq communes.
Connu depuis le XIVe siècle, le Monbazillac est l'un des plus célèbres vins liquoreux de France. Les Hollandais le découvrirent dès le XVIIème siècle, lorsque de nombreux huguenots bergeracois, chassés par la révocation de l'Edit de Nantes (16 octobre 1685), s'expatrièrent vers ce pays. L'engouement des Hollandais pour ce vin fit la fortune des vignerons périgourdins.
 
  .: Au Sommaire
 

Présentation du vignoble
Histoire de la viticulture
Les 5 AOC Bergerac
Les 4 AOC Montravel
L’AOC Pécharmant
L’AOC Rosette
L’AOC Monbazillac
L’AOC Saussignac
Principe de vinification
Circuits-Découverte


Château de Monbazillac
 
Issus de l’assemblage de trois cépages, Sémillon, Sauvignon et Muscadelle, l’AOC Monbazillac est sans aucun doute la figure de proue du vignoble Bergeracois mais aussi l’un des plus célèbres liquoreux de France. Il doit titrer au moins 14,5%vol (pour atteindre 18%vol les bonnes années), et contenir de 30 à 100 grammes de sucre résiduel.
Il est vendangé manuellement, par tries successives, en prenant bien soin de ne ramasser, à chaque « trie », que les grains parvenus à l’état de surmaturation, lorsque des champignons commencent à les envelopper. Cette « pourriture noble » (Botrytis Cinerea) est à l’origine du goût unique de ce nectar et de sa fabuleuse couleur or qui qui fonce avec le temps.
Ces vins liquoreux et gras possèdent une suavité toute particulière, dominée par des arômes incomparables de miel, d'acacia et de pêche, agrémentée par des nuances d'agrumes et de mirabelles confits.
On peut déguster le Monbazillac jeune, mais il gagne toujours à vieillir en cave. Le Monbazillac atteint sa maturité au bout de 3 ans, mais il peut se conserver un demi-siècle dans de bonnes conditions de stockage. Un Monbazillac de 15 à 20 ans d’âge révèle de subtils nuances de fruits et d’épices.
C’est l’accompagnateur habituel du foie gras et de l’apéritif, mais il fait également merveille sur le melon, les poissons en sauce, les viandes blanches et les fromages à pâtes persillées, ou au dessert (avec une crème à la rhubarbe et aux framboises par exemple).
 
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.



Sources :
– Bergerac et ses Vins, Marc-Henry Lemay, Éditions Féret, Bordeaux, 1994.
– Les vins de Bergerac, Le Périgord Pourpre, Michel Delpon, Éditions Féret, Mérignac, 2002.
– Institut National des Appellelations d’Origines (INAO)
– Documentation de la Maison des Vins de Bergerac (CIVRB).
 
 
    © 2004 Création Lambert