Dordogne Périgord : Hébergements de vacances en Dordogne Périgord (hotel, camping, gite, chambre d'hotes)
RECHERCHE :  
Site internet professionnel à moindre frais
  .: La Dordogne
    Infos générales
Les 557 communes
Situation générale
Carte touristique
Découpage administratif
  .: Nos Rubriques
    Hébergements de vacances
Sites touristiques
Activités et loisirs
Vignobles
Gastronomie
Artisanat
  .: Nos Dossiers
    Etapes Gourmandes
 La Dordogne en vidéo
 Visites virtuelles (360°)
 La Dordogne en ballon
La Dordogne vue du ciel
Châteaux en Dordogne
Bastides en Périgord
Périgourdins célèbres
Villes et villages
Vignoble Bergeracois
Les Eyzies et la Préhistoire
Truffe du Périgord
Noix du Périgord
Batellerie sur la Dordogne
Faune du Périgord
Le Camp du Sablou
Eugène Le Roy
  .: Notre Sélection
    Hébergements
Tourisme
Loisirs
Gastronomie
Divers
  CDT
  Club hotelier du Pays de Sarlat
  .: Outils
    Météo
Devenir adhérent
Quelques liens
Qui sommes-nous ?
Nous contacter
Crédits
Droits d'auteur
Responsabilité
Accueil
Découvrez notre partenaire : Pays des Bastides

ACCÈS ADHÉRENTS
Identifiant :
Mot de passe :

 
Dordogne-Perigord.com :
Périgueux, Bergerac, Sarlat, Nontron, Brantôme, Thiviers, Excideuil, Ribérac, Hautefort, Montpon-Ménestérol, Saint-Astier, Mussidan, Vergt, Terrasson, Thenon, Montignac, Le Bugue, Issigeac, Beaumont du Périgord, Sigoulès, Eymet, Monpazier, Lalinde, Les Eyzies, Le Buisson de Cadouin, Monbazillac, Montignac, Beynac, La Roque Gageac, Domme, Saint-Cyprien, Belvès, Villefranche du Périgord...
   
  Une réalisation Création Lambert
   
  Découvertes > Cités en Périgord > Villes et villages > Lalinde
 

Lalinde,
Une histoire d’eaux


Crédit : Textes et photos, Le Journal du Périgord.

Que l’on évoque les mythes et légendes, la géographie, l’histoire, l’économie, le patrimoine… à Lalinde l’eau est partout présente.

Comme dans un baptême céleste, les ruisseaux, les sources, les fontaines, les lavoirs filent se jeter à la rivière… reviennent en pluies et nourrissent la terre. Et de cet éternel va et vient, de ce cycle incessant, les hommes ont su tirer le meilleur. Il fut un temps où l’agriculture était là florissante et la pêche miraculeuse ou presque. La rivière était également, à cette époque, une voie particulièrement propice au commerce et quantité de petits ports ou de cales permettaient le chargement de marchandises. Lots de papier de chiffons, dont la pureté s’expliquait par la qualité des eaux des affluents de la Dordogne, et barriques de vins ont fait la fortune des marchands. Il était alors tout à fait naturel de venir grossir le nombre des habitants de ce petit creux de nature rafraîchissant bordé de plages étroites ou de rochers. C’est ainsi que les plus riches de ceux qui nous ont précédés ont construit quelques belles demeures, châteaux et fermes, pigeonniers et chapelles, granges et greniers. Ils ne sont plus là pour nous raconter la petite histoire de la Grande Histoire…

 
  .: Au Sommaire
  Une histoire d’eaux
Vade rétro Satanas
Au service des administrés
Service de proximité
Ne pas négliger les atouts

La Dordogne à Lalinde
   
 

Mais le patrimoine qu’ils nous ont légué mérite tout le respect des générations d’aujourd’hui. Les édiles de Lalinde entendent bien préserver cet héritage, le mettre en valeur et en faire pour demain un atout culturel et économique. Le maintien des traditions et le développement du tourisme sont, en effet, des cartes importantes dans le jeu de Lalinde qui n’ignore rien, pour en ressentir les effets, des soubresauts d’une société qui parfois oublie le monde rural.

   
 
Lalinde a de la chance...  
La Coulobre a disparu depuis longtemps laissant la place à une surprenante sirène. En effet, depuis deux ans maintenant, la comédienne et chanteuse Christine Good qui dirige avec Gérard Guillemin le Théâtre de la Gargouille est présidente de l’Office de tourisme du canton de Lalinde. 
Ses qualités artistiques et sa sensibilité sont des atouts importants qu’elle met au service de la culture en général et du patrimoine en particulier. Elle est donc partie prenante de tous les événements  qui mettent en valeur le formidable potentiel culturel et touristique du canton et depuis quelques années, elle propose en juillet et en août, avec sa compagnie, des spectacles destinés à souligner certains aspects plus particuliers de la terre lindoise. “Jacquou le Croquant” et le “Soufflle de la rivière” ont marqué les imaginations. Cet été, la musique, le théâtre, le cirque et le mime seront à l’honneur dans le cadre d’un spectacle qui envahira les rues de la bastide et se répandra comme une bonne nouvelle dans la ville toute entière. Décidemment, la Présidente de l’Office de Tourisme du canton de Lalinde a plus d’une corde à son arc, vous pouvez lui faire confiance, mais il serait dommage de la suivre les yeux fermés. Ses spectacles sont toujours beaux et inattendus.
 
Le Bassin, près de la Mairie
 
 Le lavoir de la Bazinie


 
    © 2004 Création Lambert